GAMA studio

Atelier GAMA approaches the projects of landscape with pragmatism and method to succeed in revealing the sensitive and the poetry which slumber in every site. The duet formed by Aurélien Albert and Mélanie Gasté likes to work on a site with reserve, persuaded that the main part is already there, registered in a particular topography, a singular plot pattern, a remarkable vegetation, an atypical urban shape, or in the way a place is used.

 

Following this principle, they attempt to draw the space with sobriety to make it more readable, facilitate its appropriation by the users and make it more sustainable. The simplicity also rely in the choice of materials and in the global logic of the project. The value to this new spaces is made by the holding of the detail and the rigor of the implementation. We live a period when the economy is rigorous in spite of qualitative and environmental requirements always more pronounced, which justify this attitude. The limited budgets oblige to show clear-sightedness in the act and the landscaped gesture, in order to give to the space the accuracy and the strength it deserves.

 

However, this thought is not conflicting whith a real desire for drawing, in its sensitive and technical meanings. Atelier GAMA wants to protect a global vision and the sense of the detail in landscape projects. They are then read at all scales and keep a coherence since its relation to its environment to the way people use it.

Construction is an important step claimed by Atelier GAMA which likes to cross the borders between designing and building. Indeed, Aurélien and Mélanie like to participate in the construction or accompany the users to appropriate the place with workshops. The distance is so reduced between the thought and the gesture and the landscape project comes to anchor in the reality.

 

The public place is a common space which has to get organized in a social way so that the life bustles according to different speeds and modalities in constant relation. Atelier GAMA enjoys to question the public place and the limits between various landscape forms in order to make these spaces live with poetry.

 

In the notion of space is added the notion of time, because the vegetal, as an alive and evolving material, implies to approach the project in the long-term. Privileged actor of the place, the vegetal brings the suppleness and the rythm in the same way as the users. The work of the landscape designer stays limited and furtive on the scale of the life of a place, it only pave the way for a landscape becoming. 

Aurélien Albert

Aurélien est originaire du Tarn. Après un bac en Sciences et Technologies de l’Agronomie et de l’Environnement, il poursuit ses études à Albi afin d’obtenir un BTS en Aménagement Paysager. Marqué par une volonté d’approfondir ses connaissances et d’étudier le projet de paysage, il intègre l’ENSNP. Une première expérience en jardin botanique à Dublin puis dans un parc naturel spécialisé dans les plantes endémiques à Wellington en Nouvelle-Zélande marque le début d’une formation très riche qui continuera d’asseoir ses connaissances botaniques. Un stage en agence de paysage à New-Delhi lui permet de découvrir la culture et l’art des jardins moghols, et lui offre l’opportunité de collaborer au projet de revalorisation d’un quartier historique de Delhi avec Aga Kahn Trust for Culture. Il obtient son diplôme avec mention grâce à son travail sur l’île du Ramier à Toulouse, où il aborde les problématiques d’inondabilité et du nécessaire retour des grandes villes vers leurs fleuves en développant un projet de parc urbain en plein cœur de la Garonne. Aurélien est enseignant à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse (ENSAT) cycle Licence S5-S54 - reconnaissance du territoire de projet - et depuis octobre 2018 membre actif du bureau de la Fédération Française du paysage (FFP) de Midi-Pyrénées.

Mélanie Gasté

Mélanie est francilienne d’origine. Après l’obtention d’un bac STI Arts Appliqués, elle part étudier à l’ENSAAMA, rue Oliviers de Serres à Paris, afin d’obtenir un BTS Design d’Espace. Le croisement des arts appliqués et de la notion de projet lui confirme alors son goût pour la conception, et son intérêt pour le paysage lui convainc d’intégrer l’ENSNP de Blois. Deux évènements marquent son parcours à l’ENSNP : un stage en Cornouailles anglaise où elle découvre la force et la richesse de l’art du jardin, et un échange Erasmus à l’Académie Van Bouwkunst d’Amsterdam qui lui ouvre les yeux sur le champ des possibles du concepteur et sa capacité à faire avec la nature. Elle est diplômée en 2011 avec mention et félicitations du jury. Son projet de fin d’étude s’attache à réconcilier les deux rives de l’Oise au niveau d’Auvers- sur-Oise, dont les usages divergent, en développant de nouvelles expériences de paysage au bord de l’eau et en intégrant la dimension écologique de la rivière. Tombée sous le charme de la Loire depuis ses années d’étude, elle développe l’activité de l’Atelier GAMA à Blois avant de s’installer à Tours en 2017. Elle intervient ponctuellement lors de conférences et de jurys à l’École de la Nature et du Paysage (ENPINSA) de Blois et est membre active du conseil d'administration du CAUE 37.

Distinctions

Lauréat 2016 des AJAP - Album des Jeunes Architectes et Paysagiste

Jury présidé par Mme Audray Azoulay, Ministre de la Culture, Marc Barani, Grand prix national de l'Architecture 2013, Laure Planchais, Grand prix national du Paysage 2012. Ministère de la Culture et de la Communication - Citée de l'Architecture et du Patrimoine.

Prix "Harmonie et palette végétale" - Festival Internationnal des Jardins de Chaumont-sur-Loire

2014 - Jury composé de professionnels du paysages et de l'art des jardins.

Publications

Album AJAP 2016

Album des jeunes Architectes et Paysagistes 2016 - Catalogue de l'exposition de la Cité de l'Architecture et du Patrimoine - 2017 - 218 p.

Article: Présentation des travaux de l'Atelier GAMA

Conférence

Bavardages & Chuchotements

Cycle dense de conférence à l'occasion du MIPIM 2017 - Cannes - Album Seize

Conférence : Amour et trahison, quelle place pour l'arbre dans l'espace public.

Les cahiers de l'école de Blois n°10

Lire le paysage - éditions de la Vilette - Mars 2012 - 107 p.

Projet présenté :  D'une rive à l'autre, en Oise francilienne. p. 48 à 55 - Mélanie Gasté

IDEAT

IDEAT - Hors-série Architecture - n°8 octobre 2016 - 242 p.

Article : Nouvelle génération. p. 100 - Atelier GAMA par Maryse Quinton

Art, Ville & Paysage

Festival des Hortillonnages à Amiens - 2013-2014 - 193 p.

Projets présentés :

Fragments. p. 38 à 41 - Atelier GAMA

Come On ! p. 142 à 145 - Atelier GAMA